J’ai récemment pu récupérer mon tout premier micro-ordinateur : un Apple IIe que mon père avait acheté aux environ de 1983. Et oui, je suis vieux :/

Que d’heures passées à l’époque sur Decathlon, Captain Goodnight ou encore Choplifter et Lode Runner. Mais également à “programmer” un peu de BASIC. Enfin… à recopier des listing publiés dans les magasines, sans finalement y comprendre grand chose !

Bref, il est certain que ma passion de l’informatique doit beaucoup à cette machine !

Ce billet est le premier d’une série illustrant les réparations nécessaires à la remise en route de ce vieil Apple IIe “PAL”.

Avant de la remettre en route, je me dis que tester l’alimentation pourrait-être une bonne idée. Et ce fût une bonne idée car à peine le bouton ON enfoncé, elle prit feu ! Après un moment de panique et quelques recherches sur le Net, j’appris qu’il s’agit d’une panne “classique”, après tant d’années passées dans un placard. Un condensateur de filtrage a en effet tendance à s’enflammer. De manière très spectaculaire, mais entrainant en général peu de dégâts.

J’entrepris donc de remplacer le condensateur fautif, mais également tous les condensateurs chimiques, au cas où…

L'alimentation de l'Apple II est très propre et compacte pour l'époque.

L’alimentation de l’Apple II est très propre et compacte pour l’époque.

A l’ouverture du boitier scellé, première surprise : le condensateur de filtrage fautif est directement soudé sur l’arrivée du 220V ! De manière un peu crade, avec une résistance en parallèle.

Le condensateur est soudé directement sur le 220V !

Le condensateur est soudé directement sur le 220V !

Après renseignements, ce filtre ne sert pas à rendre plus propre la tension d’entrée, mais à protéger cette dernière et l’installation électrique de la maison contre divers parasites pouvant être générés par l’alimentation elle même !

Retirer cette capa ne pose finalement aucun problème technique.

Le fautif !

Le fautif !

Il était temps de retirer également tous les condos chimiques. Mais surtout de commander de nouvelles pièces ! Heureusement, comme vous pouvez le constater sur la première photo, les composants du début des années 80 sont suffisamment gros pour être très lisibles. De plus, de nombreuses indications sont indiquées sur le PCB. Mais comme on n’est jamais trop prudent, je me suis mis en tête de récuperer la “part-list” officielle. Et là je dois dire que j’ai un peu galéré…

J’ai en effet trouvé assez rapidement des informations sur les alimentations US 110V, mais je voulais être certain de trouver la doc correspondant à mon alimentation. Celle-ci devait être légèrement différente, puisque prenant en entrée du 220V…

Afin de vous éviter de longues recherches, voici la doc technique des alimentations Européennes des Apple II et Apple III que j’ai pu récupérer. Et même, pour ceux qui veulent aller droit au but, la liste des condensateurs et les liens pour les acheter chez Conrad 😉

La suite ne posa aucun problème. Commande des composants, un peu de soudure (facile même pour un maladroit comme moi), et voilà !

Vous vous demandez donc pourquoi cet article est annoncé comme le premier d’une série alors que mon Apple II semble maintenant fonctionner correctement ? Et bien ce n’est pas tout à fait le cas. J’ai quelques soucis avec le joystick et, surtout, avec sa carte d’extension Le Chat Mauve EVE. Cette dernière permet d’afficher des images couleurs sur une télé munie d’une prise péritel RVB ! En effet, les Apple II ont toujours affiché la couleur sur les télés NTSC, mais au prix d’un hack très ingénieux peu transposable au PAL. Et ne parlons pas des téléviseurs SECAM. Malheureusement, j’ai égaré le câble de ma carte. Il va donc falloir m’en refabriquer un

Si souhaitez en savoir plus sur l’Apple II, je vous conseille cet épisode de “Very Hard” consacré à la machine. (Disclaimer: je l’ai co-écrit…)


Very Hard, Épisode 29 – Apple II, le papy qui… par assomo5


4 Comments

philippeimac · June 11, 2018 at 22:09

Merci pour cet article très utile car effectivement si les Apple II sont assez increvables, les condensateurs de leur alim ont tendance à se consumer en fumée au seul motif qu’ils ont environ 35 ans d’age…
Notez que les disquettes non plus ne sont pas immortelles, leur support magnétique tombant restant collé aux têtes de lectures des bons vieux Drive II.
C’est malheureusement irrémédiable pour les programmes fait maison mais heureusement pour tous les logiciels du commerce, on peut quasi tout retrouver sur le net (sauf la Guerre du Cosmos que je ne retrouve qu’en anglais) et grâce à la carte CFFA3000 on peut redonner à manger à nos Apple via une simple clef USB sur laquelle copier les fichiers roms faits initialement pour les émulateurs.

LOL enfin sur votre introduction madeleine de Proust car la mienne a exactement la même saveur: des heures à jouer en rentrant du collège aux derniers jeux échangés avec les copains et des week-ends entiers à saisir laborieusement des kilomètres de code hexadécimal pour une fois fini…devoir toute relire parce qu’il y avait immanquablement des erreurs de saisie et finalement après une tout aussi fastidieuse vérification pouvoir enfin s’émerveiller devant 3 pixels qui gigotent à l’écran…

Rik · June 12, 2018 at 17:30

L’autre jour j’ai entrepris exactement la meme chose, une “reparation” de l’alimentation de mon //e europeen. J’ai opte pour une chirurgie plus violente… J’ai demonte les cables allant a la carte de l’alimentation, j’ai enleve la carte et remplace par une nouvelle alimentation achetee sur aliexpress. Je n’ai garde que la partie “sortant” de l’alim, donc de l’exterieur on n’y voit que du feu.

Apple IIe: Fabrication d’un câble pour Le Chat Mauve – Some dev rants · June 8, 2016 at 22:04

[…] le deuxième billet d’une série destinée à documenter les quelques menues réparations effectuées afin de refaire tourner mon […]

Programming a 8 bit 6502 CPU in C – Some dev rants · September 17, 2016 at 20:51

[…] readers may know, I recently awoke my Apple IIe from its long hibernation and proceeded to some minor repairs to render it usable […]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *